Le rôle de la psychologie dans la perte de poids

Sommaire

Introduction

La perte de poids est souvent perçue comme un défi purement physiologique. On pense souvent que pour maigrir, il faut suivre un régime alimentaire, diminuer les apports en gras, sucré ou pratiquer un sport régulièrement. Cependant, l’état psychologique joue un rôle crucial dans la manière dont la personne va se nourrir.  

Cet article met en évidence l’impact de la psychologie sur la perte de poids. 

La faim psychologique et la faim physique

Avec la Méthode Meer, la faim psychologique et la faim physique n'aura plus de secret pour vous. Perte de poids assuré.

Comprendre la sensation de faim

Les hormones telles que la ghréline et la leptine jouent un rôle dans la régulation de l’appétit. La première contribue à stimuler l’appétit, la deuxième indique la fin de l’appétit. 

Cependant, les stress et les émotions déplaisantes affectent ces hormones. La ghréline fonctionne alors non-stop mais la leptine, elle, ne remplira plus son rôle. Les indicateurs de faim et de satiété sont donc faussés. Vous avez faim non-stop et vous n’êtes jamais rassasié. Bien-sûr, ça entraîne une prise de poids. 

La faim n’est donc pas seulement une réaction corporelle à un besoin énergétique, elle est souvent influencée par des besoins émotionnels. Comprendre la différence entre la faim du corps et la faim de la tête est donc indispensable. Cela permet une meilleure gestion de votre santé et de votre poids. La faim psychologique que l’on appelle « fausse faim » est souvent déclenchée par des émotions déplaisantes (ennui, fatigue, agacement…). Elle amène les  ”gourmands”, les “accros à la nourriture” à des comportements alimentaires néfastes comme le grignotage, le non-respect du rassasiement, les compulsions, le besoin de remplir un vide existentiel (manger sans faim/fin), etc.

Confondre faim psychologique et physiologique fait grossir

Projetez-vous dans une journée type : votre quotidien au travail.

Partons du principe que cette journée a été éprouvante. En rentrant chez vous, une petite voix dans votre tête vous pousse à une pulsion alimentaire. Vous avez l’impression de mériter ces aliments réconfortants. En réalité, c’est une récompense déguisée à tous les efforts que vous avez fournis au travail.

Pourtant, votre corps, lui, à ce moment-là, n’a aucunement besoin d’apports énergétiques. Vous mangez ces aliments pour apaiser votre tête, vous vous réconfortez comme l’enfant le fait avec son doudou. 

Cette prise alimentaire va vous faire culpabiliser. 

Conclusion 1 : Vous avez avalé des aliments sans faim. Ces aliments ne seront pas utilisés par votre organisme. Vous allez stocker et créer de la graisse. 

Conclusion 2 : La culpabilité ressentie va activer le mécanisme du stress. Vous libérez du cortisol, hormone qui fait grossir.

L’importance de l’état psychologique

Vous comprenez alors que l’état psychologique d’une personne est crucial pour l’amener à son objectif de perte de poids.

Si vous vous autorisez à comprendre et mieux gérer vos stress conscients (charge mentale, course contre le temps, émotions négatives) mais aussi vos stress inconscients (conditionnements environnementaux), votre corps vous enverra naturellement tous les signaux nécessaires à l’écoute de vos besoins vitaux. 

En réalité, votre corps a été fabriqué ainsi. Malheureusement, au fil des ans, influencé par des conditionnements environnementaux et des phénomènes sociétaux, votre organisme s’est “désorganisé”. Vous ne l’avez plus écouté, ni laissé agir naturellement. La nourriture est devenue raisonnée au lieu de rester instinctive.

Avec mon coaching Méthode Meer®, vous allez vous reconnecter à vos sensations corporelles. Si vous mangez parce que vous avez faim et arrêtez quand vous n’avez plus faim, vous perdrez votre poids, sans faire de régime.

Notre organisme fonctionne comme celui des animaux dans la nature. Avez-vous déjà vu des animaux sauvages en surpoids ? Et bien non. Tout simplement parce que les animaux ne sont pas perturbés par des pensées parasites, ils ne dénaturent pas leur système. Ils ressentent et agissent sans passer par la phase raisonnement. 

Les régimes et leur impact psychologique

Vous pouvez vous imposer de mincir à coups de régimes, mais vous reprendrez votre poids, voire plus.

C’est ce qu’on appelle « l’effet yoyo ».

Ce phénomène a des conséquences néfastes sur le long terme, tant physiologiquement que psychologiquement. Les régimes affectent votre métabolisme, votre masse corporelle, votre masse musculaire et même votre santé mentale. Vous perdez l’estime de soi, la confiance en soi et l’amour de soi. Vous pensez que vous n’avez pas de volonté.

Il est donc très important d’éviter certains raccourcis tels « en mangeant, je grossis, donc j’arrête de manger pour maigrir ». 

Votre corps a besoin de carburant pour vivre. Il vit donc mal les carences, mais sachez qu’ils ne supportent pas non plus la consommation excessive.

Avec la Méthode Meer® et le coaching que je propose, vous réapprenez à répondre aux besoins de votre corps, mais aussi aux besoins de votre être. Vous retrouvez une alimentation instinctive, vous perdez du poids durablement.

La responsabilité du cerveau dans la prise de poids

Comprendre le cerveau c'est se comprendre dans une perte de poids durable et sans régime.

Le cerveau est le responsable du surpoids.

Comprendre son fonctionnement, mais aussi l’intérêt qu’il a d’enrober votre corps de kilos superflus, est très important. Le poids n’est pas là par hasard, malchance ou fatalité. Il a ses raisons d’être.

Pour certains, il est une protection, pour d’autres, il permet de s’imposer et de trouver sa place dans ce monde. En somme, il est un rempart contre une vie qui vous est difficile. Voilà pourquoi la solution commence dans la tête et pas dans l’assiette. C’est l’état d’esprit qu’il faut changer, d’où l’importance d’aller voir ce qui se passe au niveau psychologique et d’identifier vos sources de stress et vos émotions. 

Comprendre le lien entre votre surpoids et votre cerveau vous permettra de gérer différemment vos apports alimentaires. Ainsi, vous agissez durablement pour retrouver votre juste poids. Vous allégez votre tête et, par conséquent, votre corps aussi. 

Les biais cognitifs et la perte de poids

Les études montrent à quel points nous pouvons tromper le cerveau. C’est ce qu’on appelle les biais cognitifs. 

Vous pouvez, par exemple, décider de manger dans de petites assiettes. L’assiette étant pleine, elle crée une illusion de quantité suffisante. Malheureusement, l’apport calorifique n’est pas comblé.

Afin de réduire l’appétit au repas suivant, vous pouvez choisir de grignoter à longueur de journée des légumes à croquer. Or, vous mangez alors sans faim, sans fin et vous stockez. De plus, vous ne vous débarrassez pas du besoin de mettre de la nourriture en bouche.

Afin de réduire l’apport calorique, vous pouvez décider de choisir des aliments à 0%. Parce qu’ils sont allégés et donc dits “diététiques”, vous en mangez certainement deux fois plus. Le goût est éventuellement satisfaisant, mais l’organisme ne reçoit pas ce dont il a besoin. Nous ne pouvons pas leurrer notre cerveau qui, lui seul, est aux manettes de nos besoins vitaux.   

Et je pourrais continuer, il en existe tellement de ruses…

Ce genre de techniques ne permettent pas de résoudre le vrai problème. Au contraire, elles le camouflent. 

Il n’est pas recommandé de manipuler de la sorte son cerveau . Ce n’est pas s’occuper de son corps de façon respectueuse et responsable. Ça ne permet pas une perte de poids durable. 

Opter pour un coaching thérapeutique sur mesure, comme le propose la Méthode Meer® vous permet de mieux vous écouter et de répondre à vos besoins physiologiques. 

Nous travaillerons à changer ce qui vous pousse à manger sans faim, et sans fin. Vous serez alors capable de changer votre comportement. Après ce suivi, vous serez apaisé dans la tête et vous mangerez des quantités naturellement adaptées à vos besoins. Vous aurez changé. 

L’importance de changer ses habitudes 

Changer ses habitudes, c’est s’autoriser à changer. C’est sortir de sa zone de confort pour réapprendre à manger naturellement. C’est accepter avoir des besoins différents de l’autre et se respecter en tant qu’être humain unique. C’est s’aimer en tant que tel. C’est lâcher plein de peurs, la peur de manquer, la peur du regard d’autrui. C’est lâcher toutes sortes de croyances limitantes. 

Vous voyez bien que tout cela n’a rien à voir avec le contenu de l’assiette. Comprendre l’importance d’un travail d’introspection aura un impact significatif sur votre poids et sur votre bien-être. 

Conclusion

La psychologie joue un rôle essentiel dans la perte de poids. En comprenant les mécanismes psychologiques qui influencent votre comportement alimentaire, nous adopterons des stratégies efficaces pour que vous puissiez retrouver votre juste poids. Vous ne succomberez plus aux fausses faims. Vous éviterez les pièges des régimes. Vous serez en pleine conscience et capable alors de choisir des comportements bénéfiques. Votre cerveau ne sera plus en mode automatique. Effectuer un coaching Méthode Meer®, c’est apprendre à perdre du poids de manière naturelle et durable. 

Si vous êtes sur Lille ou ailleurs, passez dès maintenant à l’action en remplissant le formulaire de contact ci-dessous. 

Je vous recontacterai pour répondre à vos questions et fixer ensemble la séance bilan découverte. Cette séance est sans engagement. Elle permet de cerner en profondeur les axes que nous allons devoir travailler dans l’objectif de vous amener à une perte de poids.

Contactez-moi

Vous souhaitez démarrer un suivi sur Lille ou en visioconférence ? Vous vous posez des questions ? N’hésitez pas à me laisser un message ([email protected]) ou 06.20.91.48.86 .

Retrouvez ici mes articles de blog